Notre histoire

Une histoire 100% française

 

Une histoire qui commence en 1930.

C'est en 1930, au cœur de la Vendée que commence notre histoire.

A l'origine, un jeune agriculteur de 22 ans, Henri Sourisseau, éleveur de lapins angora et de moutons, se lance ambitieusement dans la création d'un atelier artisanal de tricotage dans le bourg de La Verrie. Bientôt rejoint par son épouse, ils tricotent et confectionnent " à la commande " des sous-vêtements pure laine.

Sa clientèle, essentiellement locale est composée d'agriculteurs et d'artisans qui aiment porter des sous-vêtements doux et chauds au cours de leurs journées de dur labeur. Dès l'après-guerre, la réputation ainsi que la gamme de produits s'étendent sur toute la région car notre fondateur est le seul dans l'ouest à travailler une laine irrétrécissable.

 

De la vente à domicile à la vente par correspondance.

En 1958, ses deux fils prennent la route à vélo pour effectuer de la vente à domicile.
En 1974, Henri Sourisseau, atteint d'un cancer, demande à ses enfants de passer une annonce dans le journal Le Pèlerin pour vendre ses fabrications par correspondance.

Le premier catalogue voit le jour et ses trois enfants forment la SARL Bernard en 1976. Cet événement marque la naissance des vêtements Bernard.

Jusqu'au dernier jour de sa vie, il continua de recommander à ses proches, notamment à sa fille de " toujours veiller à la qualité de la laine et à la solidité des coutures ".

Durant les deux décennies qui suivent, la famille veille au développement de la marque Bernard. En 1997, l'entreprise familiale choisit la famille Coisne-Lambert pour lui succéder.

 

Les vêtements Bernard deviennent Bernard-Solfin.

Bernard Coisne prend la direction de la société et opère un rapprochement en 2003 avec la société Solfin. En effet, la marque française Solfin spécialisée dans les articles textiles et la vente à domicile partage les mêmes exigences de qualité et de savoir-faire traditionnel que Bernard. Fidèle à ses valeurs et soucieux de perpétuer le savoir-faire français, Bernard Coisne reprend en 2010 les tricots Philips implanté à Villers-Bocage sur les terres de Normandie. Il sauve de la liquidation cet atelier de confection, un riche patrimoine industriel français dans le textile ainsi que 30 de ses emplois.

C'est aujourd'hui sur les terres vendéennes et normandes que sont confectionnés les produits Bernard-Solfin en fibres 100% naturelles et que la société perpétue les traditions de la confection française. Quatre générations de savoir-faire et de qualité irréprochable qui font de Bernard-Solfin, le spécialiste français de la maille.