Retour aux actualités
23 mars 2017

L'employée du Mois de Mars

L'employée du Mois de Mars

Interview d'Hélène, spécialiste des chemises sur Mesure

Service Chemise sur Mesure Made in France B. Solfin

 

Depuis combien de temps travaillez-vous dans l’habillement ?

Depuis toujours !!! Je suis née dans une famille de commerçants, ma mère tenait un magasin de bonneterie au cœur de la Vendée.

J’ai été baignée dès mon plus jeune âge dans le commerce de lingerie, mercerie, pelotes de laine, etc. À 10 ans, je servais déjà les clients au magasin et j’aidais maman tous les dimanches matins après la messe et pendant les vacances scolaires.

J’aimais l’observer faire du remaillage de bas et j’adorais par dessus tout  jouer à la marchande...(rires) Quel privilège pour une enfant de mon âge de réaliser son rêve !!! C’était rigolo de vendre de vrais articles, de manipuler de vrais billets et de faire la caisse avec une véritable machine à calculer !

Ma grande sœur, elle, aimait moins le contact client mais était douée en stylisme. Elle faisait ses petites créations à l’arrière de la boutique.

A nous trois, on formait un trio de compétition et l’entreprise tournait à merveille !

 

Votre sœur a été styliste chez B. Solfin ?

Tout à fait ! Ma sœur a travaillé 16 années chez B. Solfin et a réalisé plus de 4800 modèles sur 32 saisons ! C’est elle qui a proposé ma candidature à la société B. Solfin pour le poste de vendeuse en magasin. Je connaissais déjà l’enseigne car les sous-vêtements Bernard faisaient faire leurs chemises dans l’entreprise où je travaillais.

En 1999, la société Bernard recherchait à étendre les horaires d’ouverture de sa boutique d’usine. Jusque là le magasin d’usine de La Verrie n’ouvrait que l’après-midi.

 

Comment êtes-vous devenue spécialiste des chemises sur mesure ?

Après un CAP comptabilité, j’ai commencé à travailler à 17 ans pour une entreprise vendéenne de confection de chemise. J’y suis restée 23 ans. Assistante en comptabilité, puis chargée des calculs de rendement, je me suis formée au métier « d’agent des méthodes ». Je réalisais les chronométrages,  les prix de revient…Mon rôle était de contrôler la productivité et de proposer des solutions pour l’optimiser.

Lorsque j’ai intégré la maison Bernard, j’ai débuté quelques mois au poste de vendeuse en boutique puis je suis rapidement passé au bureau de style. Dans un premier temps je remplaçais une collègue le temps de son congé maternité. J’y ai assuré la gestion d’achat de fil de laine auprès des façonniers et la gestion des stocks de fils.

En 2000, la société a lancé le premier Service de Chemise Sur Mesure. De part ma forte expérience en confection de chemise, le dirigeant m’a confié la responsabilité de la gestion de ce nouveau service. En partant de 0, j’ai mis en place ce service de A à Z. C’est l’un de mes plus beaux challenges professionnels et j’en suis très fière ! J’ai démarché les premiers clients, mis en place les premiers documents de prospection, créée les premières fiches de mensurations…Petit à petit, j’ai constitué un fichier clients qui compte aujourd’hui plusieurs milliers de fidèles !

 

Décrivez-nous la clientèle de Chemise Sur Mesure

Nous avons des clients de divers milieux et univers professionnel…Du médecin à l’employé de banque en passant par le jeune actif ou retraité. Les professionnels commandent plus régulièrement des chemises car c’est leur tenue de travail mais « Monsieur ou Madame tout le monde » en commandent également pour de grandes occasions, type mariage, baptême, cérémonies....

Certains clients commandent une chemise par saison, d’autres venant en vacances sur la côte vendéenne ou se rendant au Puy du Fou en profitent pour faire un saut au magasin. Ils me passent leur commande de chemise sur mesure et on en profite pour mettre à jour leurs mensurations.

Enfin, certains sont exclusivement clients de Chemise Sur Mesure alors que d’autres complètent leurs tenues avec des pulls en maille.

 

Réaliser une chemise sur Mesure à distance, n’est-ce pas risqué ?

Pas du tout !

La prise de commande peut se faire par téléphone, par courrier ou via notre site web. Dans les trois cas de figure, je suis la seule personne qui valide la commande. Chaque commande est contrôlée par mes soins avant le lancement de la fabrication. Si j’ai un doute sur des mesures, je contacte le client et apporte les modifications nécessaires.

Pour ceux qui hésitent sur le choix de tissu, nous proposons d’envoyer gratuitement des échantillons de matières. Cela se fait sur demande uniquement car la collection en compte plus de 250 !!!

Nous invitons également nos clients à nous envoyer leur chemise qui leur va le mieux. Ainsi, 20% des clients m’envoient leurs chemises fétiches. Je m’en sers de base pour créer leur chemise sur mesure et leur renvoie à l’expédition de la commande.

Nous nous efforçons de fournir un maximum d’informations au client pour lever le frein de la commande à distance. C’est pourquoi sur notre site en ligne, vous retrouvez des tutos vidéos aidant à la prise de mesures. Enfin, je suis disponible par téléphone sur ma ligne directe du Lundi au Vendredi au 02 51 65 10 20 pour toutes questions. C’est aujourd’hui rare d’avoir un tel service…

 

Vous arrive t-il d’avoir des retours de chemises qui ne conviennent pas ?

C’est extrêmement rare, mais le risque 0 n’existe pas.

Aujourd’hui, moins de 1% des commandes font l’objet d’une réclamation.

Je n’ai jamais de retour concernant la qualité des tissus. Nous travaillons depuis des années avec les mêmes fournisseurs italiens et européens, les cotons sont de très grande qualité.

Quand à la fabrication de la chemise, elle est française, c’est un gage de qualité !

J’ai toutefois rencontré des cas de chemises trop grandes. Dans ces cas, la solution est assez simple, on propose au client de nous la renvoyer et nous réalisons les ajustements gracieusement.

Lorsqu’elle est trop petite, c’est beaucoup plus problématique ! Heureusement, ce n’est arrivé que quelques fois car nous prévoyons toujours une aisance.

Il est arrivé que le client nous ai avoué avoir un peu « triché » sur ses réelles mensurations… ou qu’il y est eu une erreur de fabrication. Nous faisons le maximum pour trouver une solution même si en principe les chemises sur mesure ne sont ni reprises ni échangées.

Chez B. Solfin, nos clients sont bichonnés et la satisfaction client est au cœur de nos préoccupations !

 

Quels conseils, astuces pourriez-vous donner à vos clients ?

N’hésitez pas à me contacter pour tous conseils. Je prends le temps de discuter avec les clients au téléphone pour déterminer leur besoin et les aiguiller au mieux dans la conception de leur chemise personnalisée.

Faites nous confiance. Certains clients me laissent carte blanche lorsqu’ils n’ont pas d’idées. Je les aide à la conception de leurs chemises en déterminant par téléphone, leur besoin, leur style, leur goût…

Soyez transparents sur vos mensurations, vos informations personnelles sont strictement confidentielles et précieusement conservées pour faciliter les futures commandes. N’hésitez pas à m’indiquer un changement de mensurations suite à une prise de poids, opérations, régime...

 

Avez-vous des anecdotes à nous faire partager ?

En 18 ans de carrière, j’ai vu quelques spécimens de chemises qui m’ont beaucoup fait sourire ! Bien évidemment, la majorité n’ont pas été réalisées car il s’agissait d’erreurs.

Certaines avaient les manches plus longues que le corps, d’autres étaient un peu trop originales … Depuis que l’on propose le service sur notre site Internet avec plus de 250 tissus et une centaine de finitions, les clients ont libre cour à leur imagination et cela peut donner comme résultat des chemises arc-en-ciel… Dans ces cas là, je me permets d’appeler les clients pour m’assurer que c’est bien leurs choix.

Il m’est arrivé de contacter un client qui avait passé une commande de 7 chemises identiques pensant que c’était une erreur. En réalité, il faisait simplement le stock de l’année pour ses tenues de travail.

 

Votre départ à la retraite est prévue à la fin de l’année,  êtes-vous prête ?

Oui, je suis prête, malgré le fait que je viens de réaliser au cours de l’entretien que je suis Doyenne de la société et cela je ne m’y étais pas du tout préparée !!!

Je travaille depuis l’âge de 17 ans, ma retraite est bien méritée !!!

Il est temps que je laisse ma place à une jeune personne et que du sang neuf arrive au sein du Service. Il faut le faire évoluer et se lancer de nouveaux défis car le monde change vite !